Le Conseil départemental de la Lozère encourage la conduite accompagnée

Conscient des risques liés à la conduite et de l'importance du permis B dans la société actuelle, le Conseil départemental de la Lozère finance depuis 2003 une partie de la conduite accompagnée.

Tous concernés par la sécurité routière

La sécurité routière est une priorité nationale et nous concerne tous.
Le Conseil départemental y contribue, aux côtés de l'Etat, au travers du Plan Départemental d'Actions de Sécurité Routière.

Notre collectivité est directement concernée puisqu'elle assure l'entretien et la modernisation de plus de 2 280 kilomètres de routes départementales. De plus, les statistiques le prouvent : les jeunes conducteurs ayant suivi la formation anticipée de la conduite ont un taux de sinistre plus faible que les jeunes ayant suivi une formation classique à partir de 18 ans.

L'aide financière du Conseil départemental

Depuis 2003, le Conseil départemental de la Lozère encourage la pratique de la conduite accompagnée dès 16 ans en accordant à chaque jeune qui en fait la demande (sous réserve que les conditions soient remplies), une aide financière de 100 euros, destinée à financer une partie du coût de cette formation.

En pérennisant cette aide, il s'agit ainsi de permettre à toutes les familles lozériennes d’accéder à ce dispositif qui devrait contribuer à terme à diminuer l’accidentologie dans notre département et sauver des vies précieuses.
L'aide allouée s'adresse à tous les jeunes domiciliés en Lozère et faisant appel obligatoirement  à une auto-école du département, conventionnée par le Conseil départemental. Chaque année plus de 400 jeunes lozériens en bénéficient.

Comment faire pour en bénéficier ?

Attestation 1 : remplir le volet d’engagement à co-signer par le bénéficiaire et l’auto-école. Le bénéficiaire doit ensuite l’envoyer, accompagnée d’un RIB, au Conseil départemental dès son inscription.

Attestation 2 : le responsable de l’auto-école valide le volet d’attestation de fin de formation initiale et le retourne au Conseil départemental afin que l’aide de 100 euros soit versée à la famille du bénéficiaire. Une fois ce volet transmis, les parents du jeune conducteur recevront un versement de 100 euros.