Le Conseil départemental de la Lozère, partenaire essentiel de l'agriculture

Avec la loi NOTRe, le Département se voit confier la possibilité de pouvoir intervenir en matière de développement agricole.

En ce qui concerne les dispositifs agricoles, le Département peut, par convention avec la Région et en complément de celle-ci, participer, par des subventions d'investissement, au financement d'aides accordées par la Région en faveur d'organisations de producteurs pour permettre à ces organisations et à ces entreprises d'améliorer   l'équipement   ou   de   mettre   en   œuvre   des   mesures   en   faveur   de l'environnement, en particulier dans le cadre du Programme de Développement Rural. L’année 2017 permet également de maintenir l’appui du Département auprès des syndicats agricoles représentatifs.

Conduite en lien avec les organisations professionnelles et la Chambre d’agriculture, la politique agricole du Conseil départemental vise plusieurs enjeux majeurs

  • la préservation d’une agriculture à forte valeur ajoutée,
     
  • la gestion concertée de l’eau et du foncier, le renouvellement des exploitations,
     
  • le soutien aux investissements dans les exploitations et coopératives agricoles,
     
  • l'accompagnement dans la lutte contre les maladies des animaux (fièvre catarrhale ovine, fièvre charbonneuse), appuyée par l’expertise du Laboratoire Départemental d’Analyses vétérinaires (LDA),
     
  • l’appui à l’organisation des filières de production et en particulier l’aide à la modernisation des abattoirs structurants pour la filière viande départementale.
     

Une tradition agricole encore très présente

L'agriculture représente le deuxième secteur de l'économie lozérienne. Classée dans sa totalité en zone montagne, la Lozère détient 50 % de la surface fourragère du Languedoc Roussillon et pèse pour plus de la moitié des productions animales régionales.

L’agriculture représente plus de 3 000 exploitations en Lozère, soit 14 % de la population active (emploi salarié et non salarié confondu) alors qu'au niveau national, l’agriculture ne représente que 4% de la population active.

Un terroir de qualité

La Lozère est un pays d’élevage en lait et viande. Aujourd’hui, une part importante de la production de lait de brebis du pays est destinée à la fabrication du Roquefort et de la Salakis. Beaucoup d’éleveurs transforment leurs productions. Des démarches de valorisation sont encouragées par la mise en place de filières de qualité comme celle de De Lozère.

Quelques produits phares de Lozère

  • Fromages : Pélardon des Cévennes, Roquefort, Bleu des Causses, Bleu d’Auvergne, Cantal, Tomes de vache et de brebis…
     
  • Viandes : « Génisse Fleur d’Aubrac », « De Lozère », Agneau ELOVEL, Agneau de parcours du PNC, Label Rouge Boeuf fermier Aubrac,…
     
  • La qualité et l'authenticité du terroir lozérien se mêlent au savoir faire de tous ceux qui œuvrent au sein des filières viande, fromage, miel, charcuterie, châtaignes, plantes aromatiques...

     

 

À télécharger