Le Conseil départemental, maillon essentiel de la chaîne sportive

Soutien aux événements sportifs, aide au fonctionnement des clubs ou financement d’équipements, le Conseil départemental s’engage au côté du sport en Lozère ! Passage en revue de ces grands axes de développement.

La Lozère  est  l’un des départements  les plus sportifs de France : un habitant sur trois est adhérent à une fédération sportive, et près de 500 clubs y sont recensés. Escalade et via ferrata, randonnée équestre, tir à l’arc, accrobranche, vol à voile, sports d’eaux vives, ski de fond ou spéléologie… La qualité environnementale du territoire permet également d’y développer  des  pratiques  singulières et très prisées. Aujourd’hui, c’est  la  Lozère  qui  bénéficie du plus fort taux d'équipement  du Languedoc-Roussillon.

Si  le  sport  est  devenu un maillon essentiel du territoire, c’est en grande partie grâce à l’action du Conseil départemental qui soutient et apporte sa contribution dans de nombreux domaines sportifs, que  ce soit  des vénements  ou des équipements de sites dédiés comme par exemple les via ferrata.  Le  Département  consacre  un  budget  au sport de près de 700 000  €  (en fonctionnement), dont 95 000  €  sont alloués aux sports de nature.

Un positionnement volontariste, qui s'égrène en cinq points.

1. ÉQUIPEMENTS : UNE POLITIQUE VOLONTAIRE

« Nous savons que les équipements sportifs participent à la vie locale », commente Alain Astruc, président de la Commission Jeunesse et Sports.
Ainsi, le Département finance la construction ou la réhabilitation de piscines, de gymnases, de dojos comme de boulodromes, ce qui représente plus de 250 000  € . Les projets visant la pratique sportive en milieu rural reçoivent une attention ainsi qu’un soutien tout particuliers.
 

2. L’AIDE PRÉCIEUSE AUX COMITÉS SPORTIFS

« Dans ce cadre, nous intervenons surtout en favorisant  le  fonctionnement  et  la  formation des membres de ces structures », précise l'élu.
Certains clubs bénéficient également de financements pour structurer des encadrements spécifiques. Baptisé Aide à la formation jeunes sportifs, ce soutien vise à renforcer l’accompagnement en direction des sportifs âgés de moins de 18 ans.

 

3. LE SUCCÈS DU DISPOSITIF ÉTÉ SPORT NATURE

Les espaces de l’Aubrac, la vallée du Lot, les Causses, les gorges du Tarn ou de la Jonte, le massif du Mont Lozère ou les Cévennes… On le sait, la Lozère est un véritable terrain de sport grandeur nature. Dédié à tous les jeunes Lozériens mais aussi aux touristes, le dispositif Été Sport Nature permet l’accès à ces pratiques de plein air, comme l’équitation ou encore le canyoning. Été Sport Nature est une réussite et a déjà accueilli en trois ans près de 5 000 participants. Chaque année, le Conseil départemental diffuse une brochure avec l’ensemble des offres sportives départementales, les coordonnées des prestataires ainsi que des coupons de réduction.

 

4. LA CRÉATION D’UNE COMMISSION POUR LE SPORT DE PLEINE NATURE

Créée  en  2006  par  le  Conseil  général  et regroupant  de  nombreux  partenaires,  la Commission Départementale des Espaces, Sites et Itinéraires (CDESI) vient aussi compléter ce soutien. Objectif de ce réseau ? «
 Engager une réflexion sur le développement des sports de nature, mettre en place une concertation pour aboutir à une pratique plus sécurisée de ces activités, enfin améliorer les relations entre les différents usagers de la nature et éviter les conflits d'usage », explique Emmanuelle Solignac, responsable des sports de nature au Conseil départemental.

 

5. UN SOUTIEN FORT AUX MANIFESTATIONS EXCEPTIONNELLES

Enfin, côté événements, le Conseil départemental accorde des subventions exceptionnelles lorsque certaines compétitions spécifiques ont lieu sur son territoire. Ces financements concernent les championnats français ou internationaux, toutes disciplines confondues.
Ainsi, l’année dernière, la collectivité a soutenu le championnat junior de pêche à la mouche et accompagne, chaque année, de nombreuses compétitions et épreuves organisées par les associations locales dont beaucoup ont un rayonnement bien au-delà de nos frontières comme les trails, le semi-marathon Marvejols-Mende, le Trèfle, les 160  km de Florac, le Rallye sur terre de Lozère…