Consultation citoyenne sur les enjeux de l'accueil en Lozère

Notre département est le moins peuplé de France avec seulement 76 422 habitants. Cette faible quantité de population nous permet de vivre dans un cadre préservé, sécurisé et épanouissant. Néanmoins, si l'on s'attarde sur l'évolution de la population, cet indicateur nous alerte sur les enjeux démographiques.

Ces enjeux, quels sont-ils ?

595 naissances pour 1 023 décès en 2017 en Lozère, c'est donc une perte de 428 habitants. Le solde migratoire se stabilisant, notre solde démographique est faiblement positif et c'est pourquoi il faut être vigilant, car une baisse du solde démographique aurait des conséquences directes sur l'organisation du territoire et le quotidien de chacun d'entre nous.

Par exemple, pour maintenir une classe, un effectif de 8 élèves est obligatoire pour les écoles élémentaires et 12 élèves pour les écoles maternelles. Moins de population entraîne la fermeture de commerces et de services de proximité et engendre des risques pour le développement et le maintien des petites entreprises. Moins de population ne permet pas de pourvoir les emplois en tension sur le territoire. Moins de population entraîne également une baisse des dotations de l’État aux communes, communautés de communes et au Département, car elles sont fonctions du nombre d’habitants.

Une nécessaire mobilisation de tous !

Depuis 4 années, le Département coordonne une politique ambitieuse d’accueil et d'attractivité avec comme volonté faire de la Lozère un territoire attractif d'excellence.
Nos dispositifs et actions sont nombreux : promotion et de prospection hors Lozère (Lozère à Marseille, Salon International de l'Agriculture, Lozère Dating, etc.), reportages TV sur la Lozère, politique pour favoriser l’installation de professionnels de la santé, développement de la fibre sur tout le territoire, animation du réseau Lozère Nouvelle Vie et gestion du site www.lozerenouvellevie.com., porte d'entrée des candidats à l'installation en Lozère.

Les membres de ce réseau (chambres consulaires, territoires, RELANCE, Pôle emploi, SAFER, l'agence d'attractivité Lozère Développement, Lozère Tourisme, AIRDIE, AD'OCC) s'impliquent activement sur la politique d'accueil et d'attractivité. Actuellement, les territoires initient, avec les communes volontaires, une démarche de progrès afin de les accompagner dans l'amplification des actions proposées en matière d'accueil et d'attractivité.

Les communes se mobilisent, elles aussi, pour favoriser l'accueil sur leur territoire, sur des projets soutenus et souvent financés par le Département: réhabilitation des bourg-centres, entretien et amélioration du cadre de vie, entretien du parc locatif communal, soutien au tissu associatif local et développement du vivre-ensemble, travail avec le réseau Lozère Nouvelle Vie, etc.

Mais les acteurs déjà impliqués ne sont pas les seuls à avoir un rôle dans cette démarche : nous sommes tous ambassadeurs de la Lozère. Notre attachement pour ce département est fort, alors faisons vivre ce sentiment d'appartenance en véhiculant une image dynamique pour inverser les tendances !

Le Département souhaite vous consulter à ce sujet afin de collecter vos suggestions pour renforcer cette démarche collective.