Le Laboratoire Départemental d'Analyses de la Lozère

Contrôles officiels, autocontrôles, conseils, audits, formations, le Laboratoire Départemental d'Analyses (LDA) participe à la veille et la protection sanitaires de la population.L’ancien laboratoire des services vétérinaires, devenu Laboratoire Départemental d’Analyses, est accrédité par le COFRAC (Comité Français d'Accréditation) depuis 1997.

Il est géré par le Conseil départemental depuis 1986. Installée dans la zone  artisanale du Chaussemillou près de Mende, une équipe pluridisciplinaire qualifiée de 28 personnes oeuvre pour la protection de la santé publique des Lozériens.

En matière de sécurité alimentaire en Lozère, le LDA propose toute une série de services complémentaires, de l’élaboration du dossier d’agrément sanitaire en passant par des formations dans le domaine de l'hygiène et de la nutrition.

La surveillance de la santé animale et le contrôle de la qualité des eaux sont également d'importants secteurs d'activité du LDA .

Voir la vidéo

Investir pour être toujours plus innovant

Le Conseil départemental a fait le choix d’investir dans le LDA pour apporter les services nécessaires aux Lozériens.

Il n’y a pas d’obligation réglementaire pour le Département de posséder un Laboratoire. C’est une volonté qui s’inscrit dans une démarche cohérente.

 

Contrôler la santé animale

Dans le domaine de la santé animale, lorsque l'on envisage la protection de la santé publique, ce n'est pas uniquement l'homme en tant que consommateur qui est visé, on protège l'homme contre les zoonoses, c'est à dire les maladies que l'animal peut transmettre directement à l'homme de son vivant (comme la tuberculose) et non pas seulement via la consommation de produits d'origine animale.

En matière d’élevage, le LDA assure une mission de veille sanitaire. Il est régulièrement sollicité par les professionnels pour effectuer autopsies et analyses diverses. Il s’agit de s’assurer que les animaux d'élevage sont indemnes de certaines maladies, mais aussi de veiller sur la santé des consommateurs.

Bénéficiant d’un matériel de haute technologie, le LDA réalise, entre-autres, des analyses de biologie moléculaire, recherchant la présence de bactéries ou de virus dans le sang ou les organes des animaux.

Un secteur est également dédié à la détection de  la tremblante du mouton  et de l’ESB ( Encéphalopathie Spongiforme Bovine ou maladie de la vache folle). La Lozère est le seul département de France à forte densité d'élevage qui n'ai jamais eu de cas d'ESB chez un animal né et élevé sur son territoire.

Garantir la sécurité alimentaire

En ce qui concerne l’hygiène alimentaire, le LDA analyse tous types d’aliments, produits ou commercialisés en Lozère, suivant deux modes d’interventions pour protéger le consommateur. La première concerne les inspections de la DDCSPP assorties de prélèvements officiels. La seconde s’applique aux démarches d’autocontrôle mises en place par les détenteurs d’aliments.

Ce service concerne plus particulièrement la restauration collective ou commerçante, les artisans, commerçants et quelques producteurs fromagers. Le LDA réalise les prélèvements d’aliments et contrôle les surfaces : couteaux, hachoir… Au-delà des analyses, le laboratoire peut élaborer un diagnostic afin d' aider les professionnels à mettre en place un plan de maîtrise sanitaire visant à assurer la sécurité alimentaire tout au long de la chaîne.

 

Contrôle de la qualité des eaux

En matière d’hydrologie, le Laboratoire Départemental d'Analyses (LDA) de la Lozère réalise des analyses bactériologiques et chimiques des eaux de consommation, des eaux de rivières, de loisirs ou eaux usées.Toutes les collectivités doivent se plier à ces contrôles sanitaires, gérés par les services de l'Etat,  suivant une fréquence qui dépend des ressources en eau et de la taille des communes. 

L’eau potable est prélevée au sortir du robinet jusque dans les réservoirs ou captages,  puis analysée.

En ce qui concerne les eaux usées, le LDA participe à la  vérification du  bon fonctionnement des stations d’épuration en effectuant à la fois des analyses d'eaux prélevées dans les stations elles-mêmes ainsi qu’au point d’impact des rivières.

Il intervient également dans l'identification des cyanobactéries ainsi qu'aux côtés des bureaux d’études lors de nouvelles constructions, de la réalisation de forage et auprès de certaines industries…

Contact

Laboratoire Dép. d'Analyses
Rue du Gévaudan
48000 Mende

04 66 65 72 10