Agriculture et forêt

Avec la loi NOTRe, le Département se voit confier la possibilité de pouvoir intervenir en matière de développement agricole.

En ce qui concerne les dispositifs agricoles, le Département peut, par convention avec la Région et en complément de celle-ci, participer, par des subventions d'investissement, au financement d'aides accordées par la Région en faveur d'organisations de producteurs pour permettre à ces organisations et à ces entreprises d'améliorer l'équipement ou de   mettre en œuvre des mesures en faveur de l'environnement, en particulier dans le cadre du Programme de Développement Rural. L’année 2017 permet également de maintenir l’appui du Département auprès des syndicats agricoles représentatifs.

Conduite en lien avec les organisations professionnelles et la Chambre d’agriculture, la politique agricole du Conseil départemental vise plusieurs enjeux majeurs

  • la préservation d’une agriculture à forte valeur ajoutée,
     
  • la gestion concertée de l’eau et du foncier, le renouvellement des exploitations,
     
  • le soutien aux investissements dans les exploitations et coopératives agricoles,
     
  • l'accompagnement dans la lutte contre les maladies des animaux (fièvre catarrhale ovine, fièvre charbonneuse), appuyée par l’expertise du Laboratoire Départemental d’Analyses vétérinaires (LDA),
     
  • l’appui à l’organisation des filières de production et en particulier l’aide à la modernisation des abattoirs structurants pour la filière viande départementale.
     

Une tradition agricole encore très présente

L'agriculture représente le deuxième secteur de l'économie lozérienne. Classée dans sa totalité en zone montagne, la Lozère détient 50 % de la surface fourragère du Languedoc Roussillon et pèse pour plus de la moitié des productions animales régionales.

L’agriculture représente plus de 3 000 exploitations en Lozère, soit 14 % de la population active (emploi salarié et non salarié confondu) alors qu'au niveau national, l’agriculture ne représente que 4% de la population active.


Lozère, terre d'élevage

 

Forêt

La forêt couvre près de la moitié de la Lozère et génère environ  2 000 emplois.
Elle couvre environ 42% de la surface du département contre 25,4% au niveau national. Premier département forestier du Languedoc-Roussillon, la Lozère ne manque pas de ressource. Elle est composée principalement de pin sylvestre qui s'épanouit tout particulièrement en Margeride. Viennent ensuite le hêtre, l'épicéa, le châtaignier qui poussent essentiellement sur les pentes cévenoles et le Pin noir d'Autriche.

  • 79% des surfaces boisées appartiennent à des propriétaires privés
  • 12% à l’État et 9% aux Collectivités.

La forêt lozérienne couvre 220 000 hectares dont environ 35% sont dotés d’un document de gestion durable (aménagements forestiers et plans simples de gestion). Riche d’un capital bois sur pied estimé à 30 millions de m3, la forêt lozérienne constitue donc un enjeu stratégique au niveau de l’économie du territoire.

Chaque année, ce sont environ 400 000 m3 qui sont récoltés dans les forêts départementales à destination des entreprises locales ou régionales. Cette ressource est en constante progression tout comme les prélèvements. De plus, les zones de chalandise évoluent en raison de l’émergence de nouveaux débouchés (bois énergie…).

Aménagements fonciers agricoles et forestiers

De par sa compétence régie par le Code rural et de la pêche maritime (articles L 121-1 et suivants), le Département intervient en faveur des aménagements fonciers agricoles et forestiers.

Il anime et gère la Commission Départementale d’Aménagements Fonciers pour statuer notamment sur les échanges amiables agricoles et forestiers ou donner son avis sur l’état d’incultures de terres.

Au-delà de cette obligation réglementaire d’animation de la CDAF, le Département s’implique aussi pour :

  • l’animation foncière auprès des collectivités du Département à des fins d’aménagement. Pour cela, le Département soutient directement les collectivités dans la réalisation de pré-études de mobilisation du foncier destiné à la création de réserves foncières à des fins urbanistiques en vue d’activités futures (économie, tourisme, culture, social). Ces pré-études, qui comprennent notamment la recherche de foncier et l'animation auprès des propriétaires concernés, sont soutenues financièrement par le Département.
  • l’animation pour des opérations d’échanges amiables sur parcelles agricoles et forestière ainsi que le soutien aux frais d’actes nécessaires à ces échanges.
  • l’animation pour la restructuration du petit parcellaire lors des opérations d’acquisition/rétrocession ;
  • l’animation pour la rétrocession de parcelles à des installations hors cadre familial et mise en place de Conventions de Mise à Disposition.

Par son action, le Département contribue à la réorganisation amiable du foncier dans un objectif de valorisation des terres pour optimiser la production agricole et forestière dans un souci d’exploitation économique de des ressources.

 

Un terroir de qualité

La Lozère est un pays d’élevage en lait et viande. Aujourd’hui, une part importante de la production de lait de brebis du pays est destinée à la fabrication du Roquefort et de la Salakis. Beaucoup d’éleveurs transforment leurs productions. Des démarches de valorisation sont encouragées par la mise en place de filières de qualité comme celle de De Lozère.

Les filières
Les outils de transformation
La marque De Lozère

 

Quelques produits phares de Lozère

  • Fromages : Pélardon des Cévennes, Roquefort, Bleu des Causses, Bleu d’Auvergne, Cantal, Tomes de vache et de brebis…
     
  • Viandes : « Génisse Fleur d’Aubrac », « De Lozère », Agneau ELOVEL, Agneau de parcours du PNC, Label Rouge Boeuf fermier Aubrac,…
     
  • La qualité et l'authenticité du terroir lozérien se mêlent au savoir faire de tous ceux qui œuvrent au sein des filières viande, fromage, miel, charcuterie, châtaignes, plantes aromatiques...

     

Circuits courts et Agrilocal

Le Département de la Lozère a souhaité déployer l’outil AGRILOCAL sur son territoire afin de favoriser les circuits courts.

Agrilocal est une plate-forme de mise en relation simple, directe et instantanée entre fournisseurs locaux et acheteurs publics ayant une mission de restauration collective (collèges, lycées, maisons de retraite, etc.).

Agrilocal part du besoin de l’acheteur en lui offrant une photographie instantanée des fournisseurs de proximité et de la disponibilité de leurs produits. L’outil simplifie la commande publique, dans le strict respect du code des marchés.

Rendez-vous sur le site Agrilocal Lozère

 

À télécharger

Contact

Direction de l'Attractivité et du Développement
Conseil Départemental (Annexe)
Bât. Olympe de GOUGES
12 Bd Britexte
48000 Mende

04 66 49 66 66