Petite enfance : modes de garde, mode d'emploi

Confier son bébé n'est pas toujours une chose simple. Différents modes de garde proposés aux quatre coins du département permettent aux parents de trouver des solutions adaptées. Pour connaître les structures qui accueillent vos enfants sur le territoire, consultez la carte.
 

Crèche, micro crèche, Assistant Maternel ou Maison d'Assistants Maternels, la diversité des modes de gardes permet d’apporter une réponse modulable suivant les caractéristiques de chaque territoire.

On dénombre en Lozère, 13 structures d'accueil collectif (crèches ou micro-crèches) pour 330 places et 23 centres « accueil de loisirs sans hébergement» pour les enfants de moins de 6 ans.

Le Conseil départemental est responsable de l’agrément, de la formation et du suivi des professionnels de la petite enfance, les assistants maternels.

En matière d’accueil collectif, les crèches et haltes-garderies proposent un accueil régulier et ponctuel.

En matière d’accueil individuel, les associations d’aide à domicile peuvent mandater une personne pour une garde au domicile des parents tandis que les assistants maternels, agréés et formés par le Conseil départemental accueillent à leur domicile, dans le cadre d'une maison d'Assistants Maternels ou dans un crèche familiale, des enfants de 0 à 18 ans selon  les limites prévues par leur agrément.
 

Des structures de qualité

Le Conseil départemental s’implique dans le développement des différents modes d’accueil, individuels ou collectifs. Il accorde des financements au fonctionnement des établissements d'accueil des jeunes enfants (aide pérenne, aide au démarrage pour l'embauche de personnel qualifié), mais aussi aux ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) dans le cadre d'une charte qualité.

Par ailleurs, un soutien à l'investissement est attribué pour la création de nouvelles places en structure et l'achat de matériel.

Le Conseil départemental travaille en étroite collaboration avec différents partenaires comme le CCSS-branche famille ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA), et organise une Commission départementale d’accueil du jeune enfant.

 

Le Relais Assistants Maternels

Conscient de la nécessité d'organiser un service équilibré en matière d'offre d'accueil de la petite enfance, le Conseil départemental de la Lozère s'est également investi en 2010 dans la création du Relais Assistants Maternels (R.A.M).

Ce dispositif est à la disposition des familles qui peuvent y trouver non seulement la liste des assistants maternels disponibles, des renseignements sur les différents modes de garde mais aussi un accompagnement dans leurs démarches d'employeurs et de multiples conseils. Il a également pour objectif de soutenir les 350 assistants maternels que compte la Lozère dans leurs pratiques professionnelles au cours des rencontres territoriales.  En cas de difficultés relationnelles entre les parents et l'assistant maternel, le R.A.M peut aussi jouer le rôle de médiateur.

Liste des assistant(e)s maternel(le)s

 

Assistant maternel : un métier bien encadré

Agrément, formation, signature d’un contrat de travail, le métier s’est largement professionnalisé ces dernières années.

Il s’agit d’une vraie création d’activité pour les personnes qui souhaitent rester à domicile tout en bénéficiant d’un revenu.

L’agrément est délivré par le Conseil départemental après évaluation par des professionnels de la petite enfance des conditions d'accueil sur le lieu d'activité et des capacités des postulants à prendre en charge les enfants qui leur sont confiés.

Pour faire une demande d'agrément, contactez le service Enfance Famille. Dès réception de votre courrier de demande le Conseil départemental vous conviera à une information collective sur le métier où vous sera précisée la procédure d'instruction et remis le dossier à compléter.

Le délai d'instruction après réception du dossier complet est de 3 mois. L'agrément obtenu est valable 5 ans et pour l'accueil de 4 enfants maximum.


Avant de s'engager dans le métier, les "nounous" bénéficient d'une formation de 60 heures pour travailler sur la psychologie de l'enfant, l'attitude à tenir avec les parents, la nourriture, les gestes de premiers secours...

60 heures de formation supplémentaires doivent être validées dans les deux premières années qui suivent l'accueil du premier enfant.

Vous souhaitez devenir assistant(e)s maternel(le)s ? Cliquez ici
 

Questions-réponses
Formulaires (à usage des établissements et services du secteur médico-social)