Un territoire connecté

Le Conseil départemental a décidé de s’engager pour le désenclavement numérique de son territoire.

Voir la vidéo

 

Pour 2017, le projet de desserte à très haut débit de l'ensemble du territoire lozérien reste la priorité du Département.  Il consiste à offrir à chaque Lozérien et à chaque entreprise la possibilité de disposer d'une liaison en fibre optique jusque dans ses locaux.
Le débit de données possible par cette technologie est nettement supérieur à celui offert par l'actuel réseau cuivre, lequel a vocation à être déposé à terme (Loi Macron).

Cet équipement est déjà indispensable pour les entreprises et va, dans un avenir proche, le devenir pour les particuliers. Il constituera, à n’en pas douter, un élément majeur de
compétitivité des entreprises et d'attractivité des territoires. L’objectif pour le Département est d’être parmi les premiers à équiper son territoire.
Le projet porté par le Département, sur la base du projet initial validé par l’État, a évolué pour permettre une couverture plus large du territoire, avec les objectifs suivants :
• la couverture de l'ensemble des collèges et des nouveaux chefs lieux de cantons ;
• une meilleure prise en compte des nouvelles communes fusionnées ;
• un rééquilibrage du territoire passant par la réalisation de l'ensemble du réseau de collecte.

Ainsi, dès la première phase, deux tiers des habitants et entreprises de la Lozère seront raccordables au réseau optique ; le tiers restant fait partie de la deuxième phase. L'objectif du Département étant, à terme, la couverture totale du territoire.
Ce dossier est maintenant dans une phase pré-opérationnelle. En 2016, le Département a œuvré pour s'associer aux Départements du Lot et de l'Aveyron. Cette alliance a pour conséquence, d'une part, une majoration de la participation financière de l'Etat, et d'autre part, de pouvoir proposer aux opérateurs un projet en Délégation de Service Public (DSP) atteignant une taille suffisante pour intéresser les opérateurs nationaux et espérer qu'il dégage un excédent financier, ce qui n'aurait sans doute pas été le cas sur la base du seul
projet Lozérien.

Ce projet, très ambitieux, ne peut être supporté localement par le seul Département. Ainsi, un syndicat mixte Département / Communes va être créé dès le début 2017 pour porter ce projet. Les Communes financeront les prises optiques créées, à hauteur de 150 €, le
Département prenant en charge le reste de la dépense. Des subventions de l’État et de la Région permettront de limiter la part de financement restant à charge localement.
La DSP est en cours de consultation. Dans un premier temps, l'examen des candidatures a   permis   de   valider   la   stratégie   mise   en   place   puisque   l'ensemble   des   opérateurs nationaux s'est porté candidat. Les offres des candidats sont en cours d'analyse ; elles
vont faire l'objet de négociations qui permettront d'arrêter définitivement le délégataire ainsi que le périmètre de la première tranche et son coût. En 2017, le délégataire devrait être choisi et les premiers travaux pourront débuter.

Du fait que la consultation permet aux candidats d'apporter des réponses sous forme de concession et/ou d'affermage, le rythme de réalisation pourrait être accéléré si le candidat retenu   propose   majoritairement   de   la   concession.   Dans   ce   cas,   le   lancement   de   la
deuxième tranche permettant l'élargissement du projet au reste du territoire pourra être envisagé plus tôt.

Télécharger le Schéma directeur Territorial d'Aménagement Numérique (2,50 Mo - pdf)

 

La téléphonie mobile

Bien conscient que la couverture en téléphonie mobile est un enjeu majeur pour l'attractivité et le développement économique du département, le Conseil départemental de la Lozère y a déjà consacré plus de 5 M€. Les 17 derniers centre-bourgs lozériens encore identifiés en zone blanche ont été équipés en pylône en 2011.

A terme, ces pylônes seront équipés de la technologie 3G+ qui permettra de recevoir l’Internet Mobile à Haut Débit.

Voir la vidéo