La filière apicole en Lozère

Grâce aux savoirs-faire ancestraux et aux techniques modernes, le miel de Lozère s'est imposé comme une production de grande qualité. Le département recense près de 250 apiculteurs (dont 45 possédant plus d'une centaine de ruches).La flore spécifique de chacune des régions de Lozère permet de donner naissance à des miels de qualité, aux arômes et aux saveurs très différentes selon les lieux de récolte. Les spécificités du terrain permettent de dégager trois terroirs principaux :

  • la Margeride et l'Aubrac dominés par les fleurs de prairies et les arbres fruitiers permettent d'extraire des miels clairs, très floraux aux saveurs douces,
  • les Causses dont la flore locale est essentiellement composée de serpolet, de sainfoin, mélilot, lotier et sauge, donnent des miels soutenus aux saveurs ambrées,
  • enfin les Cévennes où les abeilles butinent à loisir châtaignier, ronce, épilobe et bruyère, pour un miel sombre et corsé.
     

Lozère Terre de Miel

En Lozère, vous pourrez aussi découvrir des miels plus rares dont la production dépend souvent des conditions climatiques : miel de sapin, de framboisier, de pissenlit, de chardon ou de bruyère blanche. Les producteurs ont également développé toute une gamme de produits dérivés à base de miel tels que le pain d'épice, l'hydromel ou les bonbons...

Les vertus du miel

Le miel est composé d’environ 20% d’eau, 75% de sucre et d’un cocktail de minéraux, vitamines et oligo-éléments qui sont très bénéfiques pour l’organisme.

Parmi les bienfaits qu'on lui prête :

- Des propriétés antiseptiques et antibiotiques (grâce à la propolis). C’est aussi un très bon cicatrisant.
- Des propriétés énergisantes (notamment le pollen et la gelée royale ),  diurétiques, laxatives.
- Il est également conseillé contre les infections de l’estomac et de l’intestin, efficace contre les maux de gorge et les toux sèches puisque qu'il fluidifie le mucus, et enfin souvent efficace dans le traitement du rhume des foins.

La valorisation des savoirs-faire


A travers son association De Lozère, le Conseil général oeuvre au développement de la filière apicole.

De nombreux apiculteurs se sont aujourd'hui engagés aux côtés de l'association en répondant à un cahier des charges précis.

Rien n'est laissé au hasard depuis le choix de l'aire de production, en passant par les conditions de production, la récolte et l'extraction du miel.
Cette marque collective, grâce aux filières de qualité développées leur permet de mieux se distinguer sur le marché national en affichant une origine.

Abeilles, sentinelles de l'environnement


Si en Lozère la nature est toujours préservée, ce n'est pas le cas partout. L'avenir des abeilles est aujourd'hui menacé en raison des mutations profondes de l'environnement.

Il est donc important de les protéger. 80% des espèces de plantes à fleurs et à fruits sont pollinisées par les abeilles.

Elles ont un rôle essentiel dans le maintien de notre biodiversité et par là même de notre survie puisque 35% de la quantité de notre alimentation et 65% de sa diversité dépendent de la pollinisation par les abeilles.

Parrainez une ruche !


Parrainer une ruche, c'est nouer une relation privilégiée avec le monde des abeilles, avec un apiculteur, un terroir. C'est aussi s'engager dans une attitude éco-citoyenne en faveur de leur sauvegarde.
Pendant un an, parrain et marraine pourront suivre le travail d'un apiculteur lozérien et profiter de sa récolte.

En savoir plus sur lozereterredemiel.com

À télécharger

Couleurs Lozère magazine : "Sauvegarder les ruchers troncs" (593ko)