En Lozère, les services de soins comptent sur l'ALUMPS

Acteur principal des urgences préhospitalières et des gardes médicales, l’ALUMPS (Association Lozérienne pour l'Urgence Médicale et la Permanence des Soins) contribue à l’évolution des politiques de soins sur le territoire.

Voir la vidéo

 

F inancée par l’Agence régionale de santé pour ses différentes actions, par le Centre hospitalier de Mende pour  les  médecins  correspondants  SAMU,  l’Association  Lozérienne d’Urgence  Médicale  et  de  Permanence des Soins (ALUMPS) est née de la fusion de  deux  associations,  en  2006.  Elle  est chargée de former, d’équiper et de coordonner les médecins volontaires à même d’intervenir sur l'ensemble du territoire, avant l’arrivée du SAMU.
En  matière  de  permanence  des  soins (gardes médicales), l’ALUMPS, qui gère la moitié des tableaux de garde sur le département, a généralisé un numéro d’appel fonctionnant le soir et les week-ends, de façon à soulager les médecins de garde. Et, comme l’explique Laurent Crozat, « au sein d‘une organisation spécifique au département, l’ALUMPS, membre de diverses instances nationales et régionales, participe également à l’élaboration des politiques des soins adaptées au milieu rural ».

ANTICIPER LES ÉVOLUTIONS

« Départs à la retraite, féminisation, l’exercice de la médecine est en pleine évolution. Les jeunes ne veulent plus travailler de façon isolée, sept jours sur sept, détaille Laurent Crozat. Du côté des patients, il y a de moins en moins besoin d’actes ponctuels. Les demandes portent davantage sur un accompagnement de pathologies longues, du fait du vieillissement de la population ».
Afin de donner la priorité à leur cœur de métier, l’ALUMPS décharge les médecins, qui souhaitent monter des projets, de certaines tâches administratives. Depuis 2008, elle a pris part aux projets de télémédecine du Pôle d’Excellence Rurale (PER), porté par le Conseil départemental.
Et elle s’occupe également de la mise en place de maisons de santé pluriprofessionnelles. Et quand le Conseil départemental part en campagne dans les universités, pour attirer de futurs médecins, l’ALUMPS est à ses côtés. L'association a aussi en charge la formation des médecins, maîtres de stages, contribuant à renforcer l’offre de soins en Lozère.

 

40 Avec une quarantaine de médecins adhérents, la Lozère est le seul département français à déployer un dispositif d’une telle ampleur.

FAITES LE 0 810 604 608

« Quand on rencontre un problème de santé, sans caractère d’urgence et en dehors des heures d’ouverture des cabinets, c’est ce numéro Azur, facturé au prix d’une communication locale, qu’il faut appeler. À disposition des lozériens sur tout le territoire, ce numéro doit devenir un véritable réflexe, souligne Laurent Crozat.
Ce numéro, relié à une centrale d’appels située dans les mêmes locaux que le SAMU, vous met en ligne avec un médecin régulateur. Et celui-ci vous orientera vers la prise en charge la plus adaptée : du simple conseil médical aux urgences, SAMU, médecins de garde. Cette première prise de contact permet d’optimiser le travail du médecin et sa présence, celle des services des soins sur le territoire. »

« En cas d’urgence, composer le 15. »