Trail : la Lozère sous vos pieds

Courir en Lozère, c’est facile. Vous enfilez vos chaussures et hop ! il y aura toujours un chemin au bout de la rue ou au départ de la route.

Le terrain sera roulant même moelleux en Aubrac et en Margeride, minéral et technique dans les Gorges du Tarn, ondulant ou casse-pattes sur le Mont Lozère…

Partout, la Lozère se prête au trail.

Les "trailers" l’ont bien compris. Ils sont nombreux à venir dans l’une des multiples courses programmées tout au long de l’année (hiver compris). Compétiteurs ou visiteurs de passage ou en séjour, avec ou sans chrono, les chemins de Lozère s’ouvrent à toutes et tous. "Trailers" en herbe ou accompli, chacun trouvera sa course...

Le calendrier

Le calendrier de courses est chargé et riche en Lozère. Trail en Aubrac, l’un des fleurons avec 2000 participants, aligne chaque année en juin, sept courses différentes au départ de Nasbinals : Aubrac circus, marathon des burons, Pass’ Aubrac en relais, Cap Aubrac,  etc.

On court au milieu des tapis de fleurs, parfois sur les "single cow", ces sentiers créés par le passage des vaches et ouverts le jour de la course par les agriculteurs du plateau.

Organisé par le club Saltas Bartas, Lozère Trail (1200 coureurs) décline cinq formules, au départ de Chanac ou y arrivant, dont l’Ultra Lozère de 108 km qui pousse à travers le causse jusqu’à Sainte-Enimie et comprend un bivouac en milieu d’étape.

D’autres courses à noter, dans toute la Lozère : le trail de Stevenson, qui se réorganise en boucle, le Naussac Run Nature sur les berges du lac de Naussac (7 à 30 km), le trail Margeride avec quatre courses dont une semi-nocturne.

Les FitDays MGEN nouvelle édition, proposent un triathlon en 5 étapes en Occitanie avec, pour commencer, une épreuve au Château de Castanet près de Villefort (début juillet). Une journée à vivre en famille avec un village- ateliers pour les enfants et relais aquathlon enfant-parent.

Essayez aussi le trail de nuit, en hiver de surcroît, à Auroux, Chanac ou Marvejols, avec parfois un peu de neige en prime, et le vin chaud ou la soupe au potiron à l’arrivée. Il n’y a pas que la course et le chrono. Pour courir, tout simplement, regardez du côté des chemins ruraux, nombreux en Lozère, en respectant les prairies et clôtures, et des boucles de randonnée PR (Promenades et Randonnées) balisées en jaune. Ou bien demandez conseil à l’office de tourisme.

 

En savoir plus : quelques liens parmi tant d’autres

Liste exhaustive sur lozere-tourisme.com/trail